[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_18_20

Image de la page

Anonyme [1652], IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS REMARQVABLE EN TOVT LE ROYAVME. Depuis le Vendredy 18 iusques au Vendredy 25. Octobre, 1652. , françaisRéférence RIM : M0_1740. Cote locale : B_18_20.


Ville, d’où ils partirent à sept heures auec les
Archers, & ioignirent ceux qui estoient à Ruël,
faisant huict escadrons. Il y eust quelque contestation
contre ceux qui estoient en carrosse,
au nombre de sept : les autres disans qu’ils n’estoient
pas leurs la quais, & que leur qualité les
obligeoit d’aller à cheual. Sa Majesté en ayant
eu aduis, le sieur Saintot Maistre de Ceremonies
enuoya au deuant deux vn Officier, pour
leur dire que sa Maiesté desiroit les voir en marche,
& furent receus par le sieur Saintot, accompagné
de quatre Trompetes, le Roy, la
Reine, Monsieur le Duc d’Anjou & la Cour,
s’estant mis sur le balcon du Chasteau pour les
voit arriuer. Estant arriuez, ils furent introduits
par ledit Saintot & presentez par le Mareschal
de l’Hospital & du Plessis, Secretaire d’Estat. Le
sieur de Seue, Doyen des Colonels, apres auoir
salüé sa Maiesté & mis le genoüil iusques à terre,
auec tous les Deputez, prononça debout sa harangue :
par laquelle il faisoit entendre que leur
office estant plustost destiné à l’action qu’à la
parole, que leur obeïssance & l’execution de ses
commandements estoit le seul langage qui deuoit
entretenir sa Maiesté de leur fidelité : qu’ils
portent la parole pour toute la Ville, que par le
deuoir de leur naissance, par la foy de leur serment,



Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données