[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_5_56

Image de la page

Anonyme [1652], HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du Monastere de Saint Loüis de Louviers. Avec sa Confession generale & testamentaire, où elle declare les abominations, impietez, & sacrileges qu’elle a pratiqué & veu pratiquer, tant dans ledit Monastere, qu’au Sabat, & les personnes qu’elle y a remarquées. Ensemble l’Arrest donné contre Mathurin Picard, Thomas Boullé & ladite Bavent, tous conuaincus du crime de magie. DEDIÉE A MADAME LA DVCHESSE d’Orleans. , françaisRéférence RIM : M0_1640. Cote locale : B_5_56.


Louviers, seront assignées à comparoir en la Cour, pour estre ouïes sur aucuns
points resultans du procez, le iugement de ladite Bavent differé. Et si
à la Cour ordonné, que par le Conseiller Commissaire rapporteur du procez,
en la presence de l’Evesque d’Evreux ou ses grands Vicaires, il sera
procedé à la translation des Religieuses dudit Monastere en autre Monastere,
chez leurs parens, ou en telles maisons Religieuses ou Seculieres, qui
sera par eux avisé, iusques à ce qu’autrement y ait esté pourueu ; comme
aussi à l’application des maisons dudit Monastere de Saint Loüis, pour l’vsage
d’autre Religion d’hommes de ladite ville de Louviers, par vente,
échange ou autrement, les Escheuins de ladite ville oüis, & estre les deniers
qui en prouiendront, & reuenu dudit Monastere, employez au restablissement
du Convent & Communauté desdites Religieuses professes en ladite
ville de Louviers, ou autre lieu du Diocese, ainsi qu’il appartiendra : Et au
surplus, que pour éviter aux abus & inconveniens mentionnez au procez,
les Evesques de la Province seront exhortez & admonestez de pouruoir
soigneusement à enuoyer des Confesseurs extraordinaires, tant Seculiers
que Reguliers, aux Superieures des maisons Religieuses de Filles, trois
ou quatre fois l’an, pour y entendre les confessions desdites Filles, conformément
aux constitutions canoniques, & enjoint aux Superieurs desdites
maisons de les y recevoir. Fait à Roüen en Parlement, le 21. iour d’Aoust
mil six cens quarante-sept,
 
Arrest
contre
Mathurin
Picard
&
Thomas
Boullé,
cõuaincus
de
magie.

Signé, BERTOVT. EXPLICATION DV TESTAMENT
de Dauid.

AV nom de Belzebut. Moy ie laisse au grand Dieu Belzebut, mon ame
& mon corps à nostre venerable assemblée : Moy Dauid, & à nostre
tres & bien-aimé frere Arles ; Ie laisse la conduite de mes tres-cheres Filles,
pour continuer iusqu’à la fin en mon premier dessein en cette Congregation,
pour acroistre la grandeur du grand Dieu trine & vn, lequel j’adore iusqu’à
l’éternité, & moy vostre tres cher amy, vous laisse tous mes pouvoirs &
authoritez que ie peux pretendre ; car en cette Congregation pouvons continuer
ces hauts & admirables exercices & perfections ; A quoy je vous exhorte
au nom de ce mesme Dieu Belzebut, à l’exaltation duquel toutes choses
reüssiront. Ie vous garderay pour jamais fidelité. Ie veux viure eternellement
en vous Pierre Dauid, auec vn pataraphe.


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données