[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_6_30

Image de la page

Anonyme [1651], DISCOVRS DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ A MESSIEVRS DV Parlement de Bourdeaux, touchant son arriuée en ladite ville. , françaisRéférence RIM : M0_1116. Cote locale : B_6_30.


fa Majorité, de laquelle i’estois certain que mes ennemis
se vouloient preualoir contre ma personne.
 
I’écriuis en mesme temps à son Altesse Royale,
& luy fis voir la passion que i’auois, que toutes
choses se terminassent par vn accommodement ; &
à cét effet, le suppliay d’obtenir de la Reine quelques
iours de surseance pour ce qui concernoit le licenciement
des Troupes qui estoient sous mon nom,
& pour l’establissement qu’elle desiroit faire de nouueaux
ministres ; Mais sadite Altesse Royale m’ayant
fait sçauoir qu’on luy auoit absolument refusé les
trois iours qu’elle auoit demandez, qu’il y auoit
ordre exprés expedié pour licencier ou charger lesdites
Troupes ; que Monsieur le Chancelier auoit esté
outrageusement chassé, que l’on auoit disposé des
Sceaux & creé vn premier Ministre ; mesme sadite
Altesse ayant eu la bonté de me mander, qu’aprés
cette conduite elle ne me pouuoit promettre aucune
seureté, ie resolus de m’éloigner d’vn lieu où
ie voyois tout conspirer contre ma liberté, & de
borner les seruices que ie dois au Roy & à l’Estat,
dans l’employ de ma Charge de Lieutenant de sa
Majesté en cette Prouince.
Voila, Messieurs, quels ont esté mes deportemens
parmy tant de difficiles conjonctures, où vostre
Compagnie remarquera, s’il luy plaist, que tandis
que mes ennemis abusoient du nom & de l’authorité
du Roy pour attenter à ma personne, sous pretexte


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données